dimanche 25 octobre 2015

UNE EXPOSITION À PESSAC QUI DÉNONCE LA CORRUPTION DE L’URBANISME

La Ville de Pessac accueille l’artiste espagnol Jean-Claude Cubino pour une exposition de ses photomontages au sein de la maison municipale Frugès-Le Corbusier du 30 septembre jusqu’au dimanche 29 novembre 2015.
L’exposition Qu’elle était verte ma vallée est une installation construite comme une analyse de la crise immobilière espagnole des années 90 et dénonce la corruption de l’urbanisme par l’usage arbitraire du pouvoir. Elle met en avant les constructeurs sans éthique, le développement de la fraude et le trafic d’influences.
l’interview ci-dessous :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire